Le 07 avril 2023 à 20h30

Danse

Roommates

(LA) HORDE avec le BNM

Ballet national de Marseille

Aude Arago
Blandine Soulage
Thierry Hauswald
Thierry Hauswald

Présentation

(LA)HORDE, collectif de danseurs né voilà dix ans, a pris la tête du Ballet national de Marseille en 2019. Une écriture chorégraphique débridée, moderne et atypique les caractérise, avec des créations qui mixent médiums et disciplines. 

Voici la réunion de six pièces courtes, des extraits du répertoire et des hommages notamment, soit la promesse d’autant d’émotions et d’exercices de style. Un exercice qui pose aussi la question du patrimoine, de la possibilité de le réveiller. Voire de le réactualiser, comme Les Indomptés de Claude Brumachon, création de 1991 remontée sept ans plus tard par Marie-Claude Pietragalla, pour l’Opéra de Marseille. 

Les instants se succèdent, éclectiques : du minimaliste de Lucinda Childs, à la danse-théâtre hyper réaliste de Peeping Tom, du regard croisé de Cecilia Bengolea et François Chaignaud aux créations de (LA)HORDE. Bref, un panorama de la danse contemporaine plus que réjouissant ! 


Note d'intention 
Nous avons imaginé ce programme pour raconter avec d’autres une histoire qui nous ressemble et pour célébrer les écritures plurielles de chorégraphes qui ont formé notre regard, qui nous ont donné nos premières émotions et qui nous accompagnent encore aujourd’hui. Il nous semble plus que jamais important de leur rendre hommage à travers ce projet. Cette soirée permettra de traverser six pièces, à travers deux propositions artistiques du collectif (LA)HORDE, la danse-théâtre hyper-réaliste de Peeping Tom, en passant par la vision contemporaine de Claude Brumachon et Benjamin Lamarche, le minimalisme de Lucinda Childs et le choc des écritures de Cecilia Bengolea et François Chaignaud. 
Certaines de ces créations ont grandement marqué l’histoire du Ballet national de Marseille, comme Les Indomptés de Claude Brumachon remontée par Marie-Claude Pietragalla en 1999 pour l’Opéra de Marseille. En faisant se rencontrer des oeuvres aussi diverses nous voulons interroger la notion d’archives et de patrimoine. Chacun.e des chorégraphes explore la manière de s’emparer ou de se ré-emparer des pièces qui appartiennent ou non à leur propre répertoire. Pourquoi réactiver ce répertoire, et ce faisant comment le réactualiser ? 
Ce programme réunit six pièces courtes de 4 à 15 minutes, issues du répertoire, pour sept à neuf danseur.se.s du Ballet national de Marseille, pour une création au Théâtre de la Ville-Paris, Espace Cardin le 25 mai 2022.  
(LA)HORDE - Marine Brutti, Jonathan Debrouwer, Arthur Harel 


Biographie
À la direction du CCN Ballet national de Marseille depuis 2019, (LA)HORDE réunit depuis 2013 les artistes Marine Brutti, Jonathan Debrouwer et Arthur Harel. À travers des films et performances (Novaciéries, 2015 ; The Master’s Tool, 2017 ; Cultes, 2019), des pièces chorégraphiques To Da Bone, 2017 ; Marry Me in Bassiani, 2019 ; Room With A View, 2020), iels interrogent la portée politique de la danse et cartographient les formes chorégraphiques de soulèvement populaire, qu’elles soient massives ou isolées, des raves aux danses traditionnelles en passant par le jumpstyle. Leur exploration des nouvelles dynamiques de circulation et de représentation de la danse et du corps qui se développent en ligne les amène notamment à former le concept de « danses post-internet ». Après Room With A View créé en 2020, iels invitent en 2021 avec le Ballet national de Marseille quatre chorégraphes pour un programme mixte : Lucinda Childs, Tânia Carvalho, Lasseindra Ninja et Oona Doherty, chacune incarnant une écriture chorégraphique emblématique, inclusive et engagée. En diversifiant les supports, (LA)HORDE interroge la sérendipité quasi infinie qu’offre ce nouveau territoire et propose des regards multiples sur les révoltes que portent ces communautés avec lesquelles iels travaillent de façon hétérarchique. 

 

 

Voir, écouter et lire

1 juin 2022

Les Echos

À la rigueur des lignes presque classiques de cette danse va répondre le rythme électronique de la musique dans un carambolage jouissif.

MAZE

En mêlant le vocabulaire de la danse classique, du théâtre, de la fête et du minimalisme, le collectif (LA)HORDE propose une expérience sensible qui poursuit la recherche créative de l’art du mouvement des corps.

Séances et tarifs

Génerique

Direction : (LA) HORDE • Chorégraphies : (LA)HORDE - Marine Brutti, Jonathan Debrouwer, Arthur Harel, Claude Brumachon & Benjamin Lamarche, Franck Chartier (Peeping Tom), Lucinda Childs, Cecilia Bengolea & François Chaignaud avec le Ballet National de Marseille


Production : Ballet National de Marseille • Coproduction : Théâtre de la ville-Paris

On vous suggère