du 13 au 14 octobre 2022

Danse

famille

Hasard

Pierre Rigal

Cie Dernière minute

Thomas Lang
Thomas Lang
Thomas Lang
Thomas Lang

Présentation

Athlète de haut niveau, spécialiste du 400m, Pierre Rigal a aussi obtenu une maitrise d’économie mathématique puis un DEA de cinéma avant de devenir danseur puis chorégraphe... Ce n’est sans doute pas par hasard qu’il convoque aujourd’hui sur scène la notion d'incertitude ! 

Le hasard peut être synonyme d’imprévisibilité ou peut être lié aux mystères de la providence. Ce qui est certain, c’est qu’il peut bouleverser nos vies. Pierre Rigal joue avec ce vertige des coïncidences, ce fil incertain de l’aléatoire et des circonstances improbables. Sur le plateau, apparaissent et disparaissent des formes aussi singulières que colorées, dessinant à leur guise l’espace scénique. Six danseurs se prêtent alors au jeu d’un décor mouvant et aléatoire, en faisant appel à l’improvisation et à la transe. Les corps multiplient les combinaisons de postures individuelles pour créer des formes collectives complexes. Des situations poétiques surgissent de ce magma de mouvements où danger, fou rire, vertige et paradoxes nous emmènent au terme d’un voyage fascinant dans la magie de la danse signée Pierre Rigal. 


Note d'intention 
« Le hasard peut déclencher des guerres ou bien des fous rires… Ce qui est certain, c’est qu’il bouleverse nos vies. Nous observons dans la nature, dans la chimie, en sociologie ou en mathématique des phénomènes chaotiques, c’est-à-dire extrêmement complexes. Ils sont si complexes que leur prédiction semble impossible et pourtant finalement, ils peuvent s’organiser en une forme parfaitement structurée et ordonnée. La multiplication aléatoire et incompréhensible des millions de cellules végétales aboutit toujours « par hasard » à une belle feuille d’érable ou de chêne. Et puis, dans nos vies personnelles, nous observons ou subissons, avec émerveillement ou bien effroi, des « situations de hasard » incroyables. Ces concours de circonstances complètement improbables peuvent parfois bouleverser toute une vie. Certains physiciens ou chamanes appellent ces phénomènes des synchronicités… comme des danses du hasard. Ainsi le hasard vient troubler les frontières de nos croyances puisqu’il vient interroger notre destin, notre libre-arbitre et bien sûr notre dieu.  
Dans la pièce Un hasard, je souhaite donc jouer avec l’ensemble de ces paradoxes et de ces vertiges. J’entrevois cette pièce comme une métaphore gestuelle des coïncidences cruciales de la vie. Le corps entretient lui-aussi un lien avec l’aléatoire. D’une part par sa contenance ou sa posture, le corps peut créer des formes infiniment variées de personnages, de créatures jusqu’à se rendre lui-même dilué ou abstrait. D’autre part, par son mouvement, le corps génère du hasard, soit par l’improvisation ou la transe soit par une combinatoire très ordonnée qui s’appuie sur une rythmique aléatoire.  Le champ du hasard gestuel est vaste. » 
Pierre Rigal 


Biographie 
Pierre Rigal
est un athlète de haut niveau, spécialiste de 400m et de 400m haies né en 1973 à Moissac. Pierre Rigal a obtenu un maîtrise d’économie mathématique à l’Université des sciences sociales de Toulouse puis un DEA de cinéma de l’Ecole Supérieure d’Audiovisuel de Toulouse. Pendant sa formation de danseur, il croise le chemin de chorégraphes tels que Heddy Maalem, Bernardo Montet, Wim Vandekeybus, Nacera Belaza, Philippe Decouflé et de metteurs en scène tels que Mladen Materic ou Guy Alloucherie. En 2002, il intègre la compagnie de Gilles Jobin pour la création de Under Construction et la reprise de The Moebius Strip. Parallèlement, il travaille en tant que réalisateur de clips vidéo et de documentaires, et signe notamment en 2001 Balade à Hué un documentaire pour France 3. En novembre 2003, Pierre Rigal fonde la compagnie dernière minute qui se situe à l’intersection de différentes pratiques, que sont la danse, le cirque, le théâtre, le mime, la musique et les arts visuels.

Séances et tarifs

Autour du spectacle

Rencontre à l’issue de la représentation du jeudi 13 octobre

Génerique

Avec : Yohann Baran, Clara Bessard, Carla Diego, Camille Guillaume, Mathilde Lin, Elie Tremblay • Conception : Pierre Rigal • Musique : Gwenaël Drapeau • Lumières : Frédéric Stoll • Collaboration artistique dramaturgie et costumes : Roy Genty • Collaboration artistique dramaturgie : Mélanie Chartreux • Collaboration artistique et magie : Antoine Terrieux • Collaboration technique lumières et son : George Dyson • Mise en production : Suzanne Maugein et Nathalie Vautrin • Conseil technique : Visual System • 


Coproduction : Compagnie dernière minute/Pierre Rigal ; La Place de la danse CDCN Toulouse-Occitanie; Pôle Sud CDCN - Strasbourg ; La Passerelle scène nationale de Gap et des Alpes du Sud ; Théâtre de Nîmes ; Château Rouge scène conventionnée d’Annemasse ; Théâtre Molière-Sète scène nationale archipel de Thau ; Tandem scène nationale Arras/Douai • Avec le soutien de la Ville de Toulouse dans le cadre de l’aide à la création, de l’ADAMI et de la SPEDIDAM • Accueil en résidence : La Place de la danse CDCN Toulouse- Occitanie, Théâtre Garonne - Toulouse, Pôle Sud CDCN - Strasbourg, Le Ring - Toulouse
Remerciements pour l’accueil des auditions en mars 2021 : Théâtre national de la danse - Chaillot, MC93 Bobigny • La compagnie dernière minute reçoit le soutien de la Direction régionale des affaires culturelles Occitanie, de la Région Occitanie et de la Ville de Toulouse

 

On vous suggère