du 20 au 21 janvier 2022

Danse

Alchimie

Romain Bertet

Cie L’Œil ivre

© Maëlle Poesy
© Maëlle Poesy
© Maëlle Poesy

Présentation

Un couple choisit de s’éprouver totalement et littéralement, en dansant au milieu des flammes, sans penser à ce qu’il restera. S’enflammer pour un dernier ébat ou peut-être, combat. Ce qui compte, ici et maintenant, c’est l’embrasement. Pas les cendres du réel épuisé. Dans Alchimie, cinquante bougies allumées au plateau signalent le déroulement d’une opération de combustion entre un homme et une femme qui partagent la même obsession du mouvement. Des mouvements qui brûlent, des désirs qui s’embrasent. Les matières basculent les unes dans les autres, les gestes se dérobent, s’évadent, se fondent. Le monde d’Alchimie est un monde de l’éternel devenir, de la transmutation mystérieuse des matières, des mots vers le geste, du geste vers la danse, du comique vers le tragique… sans fin. Un spectacle chorégraphique exalté, qui plonge intensément dans l’imaginaire de l’incandescence, pour y trouver de quoi nourrir toutes les formes d’ardeur.

NOTE D'INTENTION

Contrairement aux précédentes créations de la compagnie pour lesquelles le mouvement s’écrivait à partir de contraintes souvent spatiales ou sonores, j’aimerais pour cette nouvelle création que le geste et le mouvement soient les préoccupations premières.

L’imaginaire alchimique nous servira de guide. Parce que l’Alchimie est une science du mouvement: elle pense les matières comme capable de transformations, de bascules, de communication. Elle est persuadée qu’il existe des passages d’un élément à un autre, des portes dérobées, des passes-murailles. Elle a cette intuition radicale que la matière est mobile, volatile, évasive. Le monde de l’alchimiste est un monde mouvant.

Appliquant ces principes au geste, nous chercherons le déplacement constant. Pour mettre le corps dans un éternel devenir : du lent vers le rapide, du petit vers le grand, du parlé vers le gestuel, du gestuel vers le dansé, du comique vers le tragique … sans fin. Et puisque nous serons deux dans cette même obsession, un homme et une femme, nous chercherons ensemble à déplacer l’autre, en même temps que l’autre nous déplace, dans un rituel de combustion du masculin et du féminin, vers une fusion des genres.

 


BIOGRAPHIE
 
Romain Bertet a d’abord été défricheur en physique, fouilleur en sociologie, histoire, et anthropologie (DEA de l’université de Montpellier), avant de commencer à creuser la danse, la performance et le théâtre. Il se forme à la compagnie Coline, puis intègre le cursus de l’interprète à l’auteur, au CCN de Rillieux-la-Pape. S’ensuit une longue expérience d’interprète avec plusieurs chorégraphes et metteurs en scène dont Maguy Marin, Alban Richard, Ambra Senatore et Georges Appaix.

Il commence en parallèle à créer ses premières formes chorégraphiques, seul ou accompagné, dont Feldspath (avec le plasticien Barbu Bejan) et Le fond du lac (avec l’auteur Samuel Gallet). Il fonde en 2015 la compagnie l’Œil ivre à Toulon. Il crée une première pièce De là-bas, qui l’inscrit immédiatement aux frontières de la danse, du théâtre et de l’installation scénographique. Sa volonté d’expérimenter de nouvelles formes de mise en scène l’amène aussi à proposer plusieurs performances dans des musées ou l’espace public. En novembre 2018, il crée ÉcouterVoir, pièce pour 3 danseurs et un musicien-compositeur autour d’une recherche sur le son comme imaginaire matériel pour la danse.

Romain est également à l’origine de plusieurs espaces de création et d’expérimentation. Après avoir initié La Ruche à Lyon à partir de 2008 avec un collectif de jeunes danseurs et chorégraphes, il a crée en 2017 Le Volatil, un lieu de recherche pluridisciplinaire à Toulon. De 2017 à 2020, Romain était artiste associé au ZEF - scène nationale de Marseille, au sein de La Ruche, dispositif pour artistes émergents.

 

Génerique

Avec : Marie Laure Caradec et Romain Bertet

Production : LE ZEF - scène nationale de Marseille ; le Théâtre du Bois de l’Aune d’Aix-en-Provence ; le Théâtre Durance - scène conventionnée de Chateau Arnoux-St Auban ; le CDCN des Hivernales / Avignon ; Chateauvallon-Liberté - scène nationale de Toulon ; KLAP Maison pour la danse

 

On vous suggère