du 04 au 05 février 2020

Cirque Danse

Deal

Jean-Baptiste André & Dimitri Jourde

Association W

D'après la pièce Dans la solitude des champs de coton de Bernard-Marie Koltès

© Benoît Thibaut
© Benoît Thibaut
© Benoît Thibaut
© Benoît Thibaut

Présentation

Les acrobates Jean-Baptiste André et Dimitri Jourde sont depuis longtemps à la lisière du cirque et de la danse. Deal, leur création composée en duo, s’inspire de la pièce de théâtre de Bernard-Marie Koltès, Dans la solitude des champs de coton, et devient ainsi un point d’appui pour la mise en jeu de leurs corps.
Cette pièce, rencontre entre un dealer et un éventuel client, traite de la question du désir, de la découverte de soi, de ce que l’on voudrait être, pour l’autre, à travers les autres.

Deal « in-corps-pore » le texte puissant de Koltés dans l’univers du cirque. Il devient trame de la physicalité, structure porteuse de corps, prétexte au mouvement plutôt que signifiant.
Un dispositif scénographique singulier place le public au plus près de cette confrontation. 

La bande son de Jefferson Lembeye et les lumières de Jérémie Cusenier donnent une version grand écran de cette mise en abîme artistique et intime.


 

NOTE D'INTENTION, extrait


« Le projet Deal se veut à la lisière du cirque et de la danse, dans une approche et une forme dramaturgique résolument théâtrale.
Ce nouveau projet de création consacre le duo imaginé en co-signature entre Jean-Baptiste André et Dimitri Jourde. Ensemble, ils font vœu d’une écriture qui partirait du corps et qui tendrait vers une oralité.
Abordant de manière sous-jacente la question de la prise de parole au cirque.
L’identité de ce projet se fonde sur la confrontation entre une écriture circassienne et un texte théâtral fort, dont la rencontre serait source de réciprocité.
Imaginer que l’écrit et les intentions d’une œuvre théâtrale peuvent se cristalliser dans des corps en mouvement ; Comme si la physicalité du cirque pouvait révéler l’intensité contenue dans la langue de ce texte singulier.
Ce projet de création s’empare de la pièce Dans la solitude des champs de coton de Bernard-Marie Koltès.
Nous souhaitons élaborer ce duo à la lumière de cette pièce qui dresse l’archétype de la rencontre, comme quête de l’altérité.
Faire affleurer une narration qui fait la part belle aux corps en présence, qui déroulerait une pensée en mouvement. Comme si ces corps transpiraient quelque chose de ce texte, quelque chose de sa rugosité, de sa brutalité, autant que de sa poésie et de son élégance.
Nous faisons le choix de faire d’une pièce de théâtre un élément constitutif dans l’écriture et la dramaturgie du mouvement et, ainsi, mettre le langage circassien, dans ses spécificités et ses ressors, au service du texte (et d’une possible prise de parole). »


 

JEAN-BAPTISTE ANDRÉ


Passé par la gymnastique, Jean-Baptiste André intègre le Centre National des Arts du Cirque de Châlons-en-Champagne où il se spécialise dans les équilibres sur les mains et le travail du clown. A sa sortie en 2002, il fonde l’Association W au sein de laquelle il développe depuis ses projets. Premier artiste de cirque lauréat du programme Villa Médicis Hors Les Murs, il séjourne au Japon et met en place une création avec deux artistes japonais. 
Il aime à travailler aux croisements des champs artistiques et s’investit dans de nombreuses collaborations (les auteurs Fabrice Melquiot, Eddy Pallaro ; les artistes visuels Robin Rhode, Vincent Lamouroux, Nicolas Lelièvre ; l’acrobate-danseuse Julia Christ ; le vidéaste-réalisateur Karim Zeriahen ; le musicien Nosfell, …). Parallèlement au développement de ses projets, il s’enrichit en tant qu’interprète auprès de chorégraphes et metteurs en scène (Philippe Découflé, Gilles Baron, Christian Rizzo, Herman Diephuis, François Verret, Arnaud Meunier, Rachid Ouramdane, Perrine Valli, Yoann Bourgeois).
En 2017, il reçoit le prix ‘arts du cirque’ de la SACD.

 

DIMITRI JOURDE


Initié aux arts circassiens dès l’âge de neuf ans auprès d’Annie Fratellini, Dimitri Jourde approfondit sa spécialité d’acrobate au Centre National des Arts du Cirque. Il en sort diplômé en 1998 avec le spectacle de sortie C’est pour toi que je fais ça mis en scène par Guy Alloucherie. Il évolue ensuite vers la danse contemporaine et entame une collaboration avec le Kubilaï Khan Investigations pour plusieurs créations. Dans le même temps, il prolonge le travail avec le Cirque Désaccordé et signe la chorégraphie du spectacle Les oiseaux du bord du monde. Dès 2003, il s’engage dans les pièces de la chorégraphe norvégienne Ina Christel Johannessen (cie Zero Visibility Corp), dont la pièce remarquée It’s Only a Rehearsal (2003). Tout en enchainant plusieurs pièces dans cette perspective d’interprète, il fait la rencontre de François Verret (Chantier musil, 2003 ; Sans retour, 2006). À partir de 2007 s’engage une collaboration avec Sidi Larbi Cherkaoui comme interprète au plateau (Apocrifu 2007, Fractus 2015) et comme collaborateur artistique.
Il présente un solo Xebeche en 2009 pour les rencontres chorégraphiques du Val de Marne.
Il a travaillé avec la compagnie de Martin Zimmermann et Dimitri de Perrot (Hans was heiri, 2012), et Yoann Bourgeois (Celui qui tombe, 2014). Il a par ailleurs joué dans plusieurs films et long-métrage.

Séances et tarifs

Autour du spectacle

Mardi 4 février 2020

Cirque

Rencontre à l'issue de la représentation

Génerique

Conception, interprétation : Jean-Baptiste André et Dimitri Jourde • Collaboration à la dramaturgie : Fabrice Melquiot • Création musicale : Jefferson Lembeye • Conception et réalisation de la scénographie : Vincent Gadras • Construction de la scénographie : Les Ateliers du Grand T, Scène nationale de Nantes • Création lumière : Jérémie Cusenier · Costumes : Charlotte Gillard • Collaboration artistique : Mélanie Maussion • Régie lumière : Julien Lefeuvre • Régie son : Manu Pasdelou ou Jefferson Lembeye • Photographe : Benoît Thibaut · Administration, production : Muriel Pierre • Diffusion : Geneviève Clavelin


Production : Association W • Coproductions et soutiens : Ministère de la culture - DRAC de Bretagne, Direction Générale de la Création Artistique - Ministère de la Culture, Ville de Rennes, Théâtre Onyx, Scène conventionnée de Saint-Herblain, Théâtre Louis Aragon, Tremblay-en-France, CCN2, Centre Chorégraphique National de Grenoble, Théâtre La Passerelle, Scène nationale de Gap et des Alpes du sud, Le Triangle, cité de la danse à Rennes, Les Tombées de la Nuit, Rennes, La Comédie de Saint-Etienne - CDN, La Maison de la musique, Nanterre Agora, Pôle national Cirque Boulazac Aquitaine • Cette création artistique a bénéficié d’une aide à la production dans le cadre du projet IN SITU ACT, cofinancé par le programme Europe Créative de l’Union européenne. • Avec soutien de la SACD / Processus Cirque • Accueil en résidence au 783 / Nantes dans le cadre du partenariat avec la Compagnie 29x27 - SEPT CENT QUATRE VINGT TROIS et à la salle Guy Ropartz / Rennes.  • LE ZEF reçoit une aide de l'ONDA - Office national de diffusion artistique pour l'accueil de ce spectacle.