du 12 au 13 décembre 2019

Théâtre

famille

Une forêt en bois… construire

Estelle Charles & Fred Parison

La Mâchoire 36

© Mathieu Rousseau
© Mathieu Rousseau
© Mathieu Rousseau

Présentation

« C’est quoi une forêt ? »

Un espace qu’on arpente, qui se transforme et se fabrique. De la matière brute, offerte à l’imagination et au plaisir de construire quelque chose avec ses mains. Du bois, des branches, de la peinture, du papier, un peu de ficelle. Au milieu de ce puzzle se trouve un homme à l’allure de bûcheron. Il dompte la forêt, la déploie et l’anime afin qu’elle parle et révèle ses secrets. Il en fait surgir des mots et des figures, la modèle selon les formes qui peuplent son monde intérieur, dans un hommage à l’Art brut et aux joies du bricolage.

À travers six tableaux, où des dispositifs mécaniques astucieux réinventent constamment la scénographie, un espace se dessine entre le conte de fée, la rêverie surréaliste et l’atelier d’un inventeur fou. Comme dans un livre d’images, les choses s’animent et s’articulent sous nos yeux pour nous offrir une expérience vivifiante et salutaire qui rappelle aussi l’importance de repenser notre rapport à notre environnement naturel. Empruntant aussi bien aux arts plastiques qu’au théâtre, une merveilleuse manière de stimuler avec ingéniosité la créativité de tous, enfants comme adultes.


 

NOTE D'INTENTION


Un autoportrait, un hommage à l’Art brut et à la matière
« La forêt est l’envers de ce qui est au dedans de nous » Henry David Thoreau

« Une forêt en bois... construire est un hommage à l’art brut et au plaisir de bricoler.
La forêt n’est pas ici le seul personnage.
Dans une scénographie à multiples facettes évolue un personnage, Sylvestre, qui pourrait être un constructeur d’Art Brut.
Il déploie pour nous son univers intérieur et dresse petit à petit à travers la forêt, son autoportrait. Sylvestre est un candide. Un inventeur, qui se réinvente un monde plus poétique, plus beau et plus fou que celui qui est en dehors de son espace bricolé.
A travers ses mains, et son regard, tout devient plus beau ou plus étrange. Sylvestre se pose et nous pose des questions. Cette forêt, c’est la sienne, il la fabrique à son image et nous révèle ainsi une vision poétique et surréaliste du monde.
Il déroule le fil de son histoire à travers une multitude de questions :
C’est quoi MA forêt ?
Une cabane ? Un cerf ? Une paire de botte ?
Un « il était une fois » ? Un arbre en bois ? Un manteau de fourrure ? Une porte ouverte ?
Une planche ? Une table ? …
Et c’est en manipulant la matière, en expérimentant la valeur physique et concrète des objets qu’il tente de nous en donner une réponse. »
La Mâchoire 36


La Mâchoire 36 est avant tout l’association de deux personnalités complémentaires, Estelle Charles et Fred Parison. L’une est issue du théâtre, l’autre des Arts plastiques. Les créations de la compagnie reposent sur ce dialogue, sur cette partie de ping-pong, sur cet échange qui nourrit, construit, alimente un langage singulier. Touches à tout de nature, revendiquant un certain do it yourself (faire soi-même), Estelle et Fred créent des spectacles où la notion de bricolage plastique est primordiale, cherchant à retrouver avec la fraîcheur et la naïveté de l’enfance, une poésie fragile, un savoir-faire imparfait, un humanisme brut. 

FRED PARISON
Fred Parison est né à Nancy en 1973. Autodidacte de formation, touche-à-tout curieux, Fred est passionné par l’image et par le mouvement. Très rapidement, son travail s’oriente vers des univers plastiques et poétiques où la mécanique, le mouvement et la manipulation participent à des formes spectaculaires et théâtrales. Ainsi, de rencontres en rencontres, certaines seront pour lui décisives : l’approche du théâtre d’objets de Jean-Pierre Laroche et les Ateliers du spectacle sur un atelier de recherche en 1998, et la rencontre avec François Delarozière sur un stage de la FAIAR en 2002 et sur le chantier de restauration pour l’exposition de La Machine : Le grand répertoire, Machines de spectacles.
Son parcours l’amènera à travailler avec Matéria Prima, la compagnie des Bains Douches (Claude Acquart), le Théâtre de l’Unité, Tryciclique Dol, OPUS (Pascal Rome), le Théâtre de La Licorne (Claire Danscoine), la Bande Passante... entre autres. Compagnies pour lesquelles il jouera ou fabriquera des objets mécaniques et des objets scénographiques. Depuis la création de La Mâchoire 36, avec Estelle Charles, Fred co-imagine et co-écrit les spectacles de la compagnie. Il invente, conçoit, et construit les scénographies, les objets, les dispositifs et les différents univers plastiques de tous les spectacles.
Par ailleurs Fred fabrique des expositions et des installations plastiques en écho au travail de la compagnie. Il anime des stages ou des formations autour de son univers et de celui de la compagnie : construction d’objets, installations mécaniques, scénographies, en lien avec le spectacle vivant...

ESTELLE CHARLES
Estelle est née en Lorraine en 1973. Elle se forme au jeu d’acteur durant quatre années sous la direction de Daniel Pierson au CDN de Nancy. Elle poursuit sa formation de comédienne lors de stages professionnels avec les metteurs en scène, Serge Tranvouez, Claudia Stavisky, Antoine Caubet, Eric Didry, Gilberte Tsai, François Rancillac, Jean-Pierre Larroche, tout en se lançant dans des créations plus underground, alternatives et performatives dans les Arts de la Rue (Matéria Prima, Sérial Théâtre, Illimitrof compagny, Amanda Pola cie). Tout en menant de front ces deux univers, elle joue dans des spectacles en salle sous la direction de Daniel Pierson, Noémie Carcaud, Émilie Katona, Éric Didry, Ghislain Mugneret. Forte de toutes ses expériences, et suite à sa rencontre avec Fred Parison, elle décide de créer avec ce dernier sa propre compagnie : La Mâchoire 36, afin de faire dialoguer les différents codes du théâtre et des arts plastiques et d’éclater les espaces conventionnels de représentations théâtrales. Au bout de dix années de pratiques professionnelles, Estelle décide de re-questionner son travail en suivant la FAIAR à Marseille (Formation Avancée Itinérante des Arts de la Rue). À l’issue des 18 mois de formation, elle s’investit plus que jamais dans sa compagnie et dans la mise en scène des spectacles.
Estelle est investie depuis 2001 dans un travail de création auprès d’acteurs singuliers en situation de handicap, au sein du collectif Autrement Dit (anciennement ARIAS) Depuis 2009, Estelle est assistante à la mise en scène et à la dramaturgie pour la metteure en scène Franco-Belge Noémie Carcaud.
Elle poursuit par ailleurs son travail de metteur en scène au service de divers projets.

Voir, écouter et lire

02/02/2018

L’Est Républicain

Un univers magique que l’on découvre petit à petit, grâce à de nombreuses ficelles et mécaniques diverses, agrémentées de sons et animaux tout aussi surprenants

02/08/2017

Seznik

Une belle façon de faire dialoguer les arts plastiques et le théâtre. Et l’air de rien, sans stabilo ni donner de leçon, une salutaire rélexion sur notre société.

21/11/2018

Sceneweb

Sylvestre est un constructeur de poésie. Il dompte le bois, les mots, les figures et les matières, pour vous entraîner dans son univers surréaliste fait de bric et de broc.

Janvier 2018

France 3

Mieux que les Daft Punk, l’homme à la tête de bois qui sample des vieux contes de fées !

09/02/2018

L’Union

Une jolie parenthèse poétique et onirique

Séances et tarifs

Autour du spectacle

Le 14 décembre 2019 à 10h

Ateliers

Atelier Parents-Enfants

Réserver

Génerique

Mise en scène : Estelle Charles • Conception, écriture, fabrication : Fred Parison • Sur scène : Fred Parison • Lumière / Régie : Phil Colin


Coproduction : La Mâchoire 36, TGP - Scène conventionnée pour les arts de la marionnette et les formes animées (Frouard) • Ce spectacle est soutenu par la DRAC Grand Est, la Région Grand Est, le Conseil Départemental de Meurthe-et-Moselle, la Ville de Nancy, la MJC des Trois Maisons et la Spedidam. • La Mâchoire 36 bénéficie de l’aide au développement triennale des équipes artistiques du spectacle vivant de la région Grand Est pour la période 2017-2019.