Mardi 9 juin > 19h

Théâtre

Algérie mon amour

annulé

Anaïs Allais, Baptiste Amann, Hubert Colas > rencontre animée par le philosophe Marc Rosmini

© Vincent Beaume

Présentation

À partir de trois pièces programmées cette saison abordant la thématique de l'Algérie : Des territoires (…et tout sera pardonné ?) de Baptiste Amann, Au milieu de l’hiver, j’ai découvert en moi un invincible été d’Anaïs Allais et Superstructure d’Hubert Colas, nous avons demandé à Marc Rosmini d’animer un débat avec ces artistes :

« L'Algérie sur scène comme outil de la connaissance de soi. Cette saison, trois spectacles auront évoqué d'une façon ou d'une autre l'Algérie. Plus précisément, ces trois œuvres parlent de mémoires, d'oublis, de dénis, de refoulements, d'allers-retours, d'allers sans retour, de souvenirs personnels, familiaux et nationaux, de langues, de violences, de désirs et, entre autres, de nostalgérie. Beaucoup de Marseillais entretiennent une relation particulière avec ce pays qui fait partie, à des titres divers, de leur "identité". Mais ce mot, qui renvoie à ce qui dans le temps demeure identique à lui-même, est trompeur. Car l'identité des êtres humains relève du mouvement et de la reconfiguration permanente. Les trois œuvres concernées par ce projet auront opéré, pour celles et ceux dont une part d'eux-mêmes se trouve sur l'autre rive de la méditerranée, comme des outils aptes à faire bouger les lignes intérieures et à projeter une nouvelle lumière sur des zones restées dans la pénombre. Plus globalement, pour chacun d'entre nous, que nous soyons ou pas liés à l'Algérie, ce parcours soulève des questions essentielles sur l'un des pouvoirs du théâtre : celui de nous offrir l'occasion de relire et de relier (les deux mots sont des anagrammes) ce qui, en nous et dans notre parcours, est épars. » - Marc Rosmini

Une vingtaine de voisins du ZEF a fait la traversée de ces œuvres, enrichie d’ateliers d’écriture menés par Sonia Chiambretto (auteure) et d’ateliers critiques avec Arnaud Maisetti (enseignant). À l’issue de la rencontre, ce groupe vous concoctera un repas aux saveurs algériennes élaboré à partir d'ateliers menés par Zahra Adda Attou, maîtresse de maison du ZEF...

 

Réserver >

Génerique

En partenariat avec le centre social Agora, L2 Phone et Art-qu’en ciel • Photo extraite de la pièce Des territoires (... Et tout sera pardonné ?) de Baptiste Amann © Amélie Enon

On vous suggère