Le Désir de regarder loin

Ilaria Turba est une artiste plasticienne et photographe italienne. Dans ses créations, qu’il s’agisse d’œuvres, installations, projets in situ, projets de communication, elle utilise plusieurs médias en privilégiant la photographie, la vidéo et l’animation. Son travail est le résultat d’un parcours personnel qui mélange l’expérimentation visuelle avec d’autres disciplines : sciences sociales, arts du spectacle et histoire orale, souvent en collaboration avec d’autres artistes, artisans, professionnels. Bien que présentant des résultats formels et dans des contextes de diffusion différents, sa recherche montre une cohérence dans le parcours de conception et développement qui comprend souvent des ateliers et des processus participatifs pour le grand public et/ou des groupes de personnes dans des lieux et contextes spécifiques. Au cours des dernières années, elle a souvent travaillé avec des publics d’adolescents et d’enfants. Elle a toujours privilégié certaines thématiques : l’identité et l’imaginaire collectifs, le rapport entre présent et mémoire avec comme support les objets, les photographies, les récits et les lieux.

JEST est son premier livre photographique, publié par l’éditeur berlinois Peperoni Books, et selectionné dans le recueil “How We See : Photobooks by Women” publié par 10x10 Photobooks, New York, Photo-Aperture Photobook Awards en 2019. La première exposition de ce projet a eu lieu en janvier 2018 à Nantes à “l’Atelier”, espace dédié à l’art contemporain de la Ville de Nantes, dans le cadre du Festival Trajectoires, avec le soutien du Centre Chorégraphique National de Nantes.

En septembre 2018, elle a été invitée comme artiste associée au ZEF - scène nationale de Marseille où elle développe Le Désir de regarder loin, un projet sur trois ans dans les quartiers nord de la ville en partenariat avec le Mucem, Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée. Dans ce cadre, le projet sera exposé en juin 2021. La Loterie des désirs, première restitution du projet, a été sélectionée pour Manifesta 13 Marseille Les Parallèles du sud, en 2020, malheureusement annulé pour cause de confinement, mais La Loterie est reportée en septembre 2021.

 

 


 

Ses projets ont été présentés dans les musées et institutions suivants :
Centre Pompidou, Paris, (FR); Castello di Rivoli, Turin (I); Brooklyn Children’s Museum, New York (US); “Atelier” Ville de Nantes (FR), Museo della Triennale, Milan (I); Museo Fotografia Contemporanea, Milan (I); PAC- Padiglione d’Arte Contemporanea, Milan (I); Museo Diffuso della Resistenza, Turin (I); m.a.x. museo, Chiasso (CH); Museo d’arte di Mendrisio, Mendrisio (CH).

Festivals et théâtres :
Festival Filosofia di Modena, Modena (I); Festival Trajectoires, Nantes (FRA), Festival Fotografia Europea, Reggio Emilia (I); Festival Videoformes,Clermont-Ferrand (FR); Théâtre Louis Aragon – Tremblay-en- France, Paris (FR); Teatro Litta, Milan (I), Css Friuli Venezia Giulia (I); Festival Orestiadi, Gibellina (I), Festival Castellinaria,
Bellinzona (CH), Festival Animac, Catalunya (ES), Festival In Teatro, Ancona (I).

Elle a travaillé et collaboré avec :
Fondazione Giovanni Agnelli (I), Amnesty International, Kessels Krammer (NL), Centre Chorégraphique National de Nantes (F), Fondazione Vico Magistretti (I), RSI (swiss Broadcasting), Fondazione
Pro-helvetia (CH), Fondazione Dalmine / Tenaris , UNASAM (I), Micamera (I).