du 05 au 06 janvier 2021

Théâtre

Féminines

Pauline Bureau

Cie La Part des anges

© Pierre Grosbois
© Pierre Grosbois

Présentation

Féminines ET… footballeuses ! Quelle bonne idée d’avoir retranscrit pour le théâtre l’épopée incroyable mais vraie de la première équipe de foot féminine de France. En 1968, les esprits commencent à peine à s’ouvrir quand, pour une kermesse à Reims, est organisé un match de ballon rond d’où les hommes sont exclus. Du moins sur le terrain. Contre toute attente, les joueuses surprennent et forcent l’admiration. Certaines décident même de ne pas en rester là. Dix ans plus tard, leur équipe remporte le premier championnat du monde de foot féminin à Taipei ! 

Plus que d’une aventure sportive, c’est d’une aventure humaine dont il s’agit. La démonstration que la solidarité, l’entraide, la différence (l’équipe compte une lycéenne, une mère au foyer, des ouvrières…) et la force du collectif rendent possible un rêve complètement fou. Et sur le gazon comme à l’abri des vestiaires, on voit le corps des femmes acquérir une puissance inédite. « Féminines raconte cela, comment prendre sa place à un endroit qui semblait impensable », résume Pauline Bureau à qui l’on doit cette adaptation libre, enjouée et très contemporaine d’une sacrée page de l’histoire des femmes.  


Note d'intention
« Adolescente, j’étais en option théâtre. Mon rêve était d’être comédienne et de figurer un jour dans les acteurs qui avaient créé le texte d’un auteur contemporain. Le générique était alors inscrit sur la première page de la publication. Le jour où j’ai vu pour la première fois mon nom sur la couverture d’un livre, pour un texte que je signais, a été une des émotions les plus fortes que j’ai ressenti professionnellement. Ça a été aussi une angoisse énorme.
Je n’étais pas là où on m’attendait. Je n’étais même pas là où je m’attendais moi-même. J’étais ailleurs.
Dans Féminines, Marinette dit : « Je n’aurais jamais pensé jouer au foot et pourtant le jour où j’ai touché un ballon, je n’ai plus pensé qu’à ça. Mes rêves étaient étriqués. Je veux rêver plus grand, ou rêver autrement ». Elle a 16 ans. L’entraîneur la repère pendant qu’elle entraîne son petit frère dans un jardin public.
Éva est femme au foyer, c’est la reine des beignets de courgettes, elle ne se fait jamais remarquer et devenir attaquante ne l’aurait pas effleurée. Mais son mari joue dans l’équipe de Reims, et quand elle l’accompagne aux entrainements, ces filles qui font des pompes ont l’air de bien s’amuser.
Dominique court depuis qu’elle est petite, quand l’équipe se monte, elle est prête à montrer au monde ce qu’elle vaut sur le terrain, elle veut gagner coûte que coûte.
Pierre est journaliste, il a envie de s’amuser. Dans cette équipe pas comme les autres qu’il a créée, la mayonnaise prend. Il finira à son grand étonnement par les entraîner à plein temps.
Ces femmes et ces hommes vont se découvrir, se surprendre et faire bouger les lignes. Cette équipe démarre comme une blague et devient l’histoire de leur vie. De la même façon, ce spectacle sera une comédie sur des thèmes qui peuvent paraître légers mais qui font écho à des questions plus profondes. Qu'est-ce que la compétition ? Comment apprendre à perdre et savoir gagner ? Que dois-je sacrifier de moi pour avancer ? Pourquoi les sports d’équipe sont-ils majoritairement masculins ?
Le sport et la guerre sont liés par une histoire et un vocabulaire commun. Luc Robène explique comment les sports collectifs sont devenus après la seconde guerre mondiale des lieux d’expression de l’agressivité envers les autres pays, un endroit de la virilité dont les femmes sont exclues. Dès lors, au-delà d’un effet de mode ou de goûts personnels, quelle est la part du politique dans l’écrasante masculinité des terrains de foot ?
Le théâtre aussi est un jeu collectif et quinze ans après la création de la compagnie, j’ai envie de parler du groupe avec les acteurs qui m’accompagnent depuis le début. Je sais aujourd’hui que l’aventure qu’on vit ensemble est centrale pour moi et au cœur de mon désir de théâtre. Sur un terrain de jeu, que ce soit un plateau ou un stade, qu’est-ce que ça veut dire faire équipe  ? Comment faire de nos individualités une entité qui nous dépasse ? Qu’est-ce qui fait un groupe et qu’est-ce qui peut le défaire ? L’équipe de stade de Reims 1976-77.
Nous filmerons les matchs dans des stades en juillet 2019 en mélangeant les actrices de Féminines et des joueuses professionnelles. Dans le spectacle, ces images seront projetées en cinémascope au-dessus du plateau. Sur la scène, tout ce qui est autour du terrain : les vestiaires, la vie de famille, les interviews, les discours de l’entraîneur, la cabine de l’avion qui les emmène jouer le mondial et le jardin de Dominique où elles se retrouvent quarante ans plus tard pour partager leurs souvenirs. Comment chacun se souvient des moments que nous vivons ensemble ? Comment s’écrit l’histoire d’un groupe ? Et que deviennent les moments que tout le monde préfère oublier ? Dominique, un dimanche d’été 2017, en attendant ses copines de l’équipe qui viennent pour le traditionnel déjeuner annuel, dira à son petit-fils :
« Je te souhaite de vivre une histoire, c’est-à-dire un enchaînement de faits qui, quand on y repense, ont une cohérence et donne un sens à la vie ».
Pauline Bureau, juillet 2018


Biographie
Après une formation au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique (promotion 2004), Pauline Bureau fonde la compagnie La part des anges avec les acteur.trice.s qui sont toujours au cœur de ses spectacles aujourd’hui. En 2014, elle écrit et met en scène Sirènes et signe depuis, le texte de la plupart de ses créations. Sirènes et ses autres pièces sont publiées aux éditions Actes Sud-Papiers. En 2015, Pauline Bureau reçoit le prix Nouveau Talent théâtre de la SACD. Cette même année, elle crée Dormir cent ans. Le spectacle reçoit le double prix Public et Jury de MOMIX 2016 (Festival international de la création pour la jeunesse) ainsi que le Molière 2017 du spectacle jeune public. 2017 est l’année de deux créations : Mon cœur, un spectacle qui raconte le parcours d’une victime du Médiator puis Les Bijoux de Pacotille de et avec Céline Milliat Baumgartner. En 2018, l'Opéra-Comique lui propose d’adapter et de mettre en scène Bohème, notre jeunesse d'après Giacomo Puccini. Conviée par Eric Ruf, Pauline Bureau écrit pour les acteur.trice.s de la Comédie Française, Hors la loi qu’elle mettra en scène au Vieux Colombier en mai 2019. De 2014 à 2018, elle a été associée à des maisons qui lui ont permis de développer son univers en accompagnant fortement ses créations : Le Théâtre Dijon Bourgogne, CDN, Le Volcan, Scène nationale du Havre et Le Merlan, Scène nationale de Marseille. En 2019, sur invitation du directeur du CDN de Normandie, Marcial Di Fonzo Bo, Pauline Bureau est artiste associée à la Comédie de Caen. Les textes de Pauline Bureau sont publiés aux Éditions Actes Sud-Papier.

Voir, écouter et lire

20 novembre 2019

Médiapart

Le public devient un ardent supporteur de cette équipe triomphante qui a bravé tous les obstacles et les inégalités envers les femmes de la fin des années 60. Les vivats et les sifflets résonnent dans le théâtre comme au stade. C’est l’aboutissement d’une grande troupe pétrie de talent.

20 novembre 2019

Médiapart

Les comédien.e.s, sorcier.è.s magnifiques du plateau, jouent et jonglent avec des combinaisons de cases et de panneaux coulissants pour des scènes courtes d'une densité féérique. 

2 décembre 2019

Les Échos

Quand le ballon rond rebondit sur les planches avec autant de justesse, de drôlerie et d'émotion, on fait la ola...

29 novembre 2019

Sceneweb

Avec la subtilité et la sensibilité qui la caractérisent, la dramaturge et metteuse en scène a voulu aller bien au-delà de la simple odyssée sportive. 

Vincent Bouquet

29 novembre 2019

Sceneweb

À la musique qui, de Gossip à Beyoncé, pourrait sembler anachronique, Pauline Bureau a confié la lourde charge de construire une passerelle avec notre temps, façon de signifier que les histoires individuelles et collectives de ces femmes ne datent pas toujours d’hier. 

Vincent Bouquet

Séances et tarifs

Autour du spectacle

Mardi 5 janvier

Théâtre

Rencontre à l’issue de la représentation

Génerique

Texte et mise en scène : Pauline Bureau • Avec (en cours) : Yann Burlot, Nicolas Chupin, Rébecca Finet, Sonia Floire, Camille Garcia, Marie Nicolle, Louise Orry-Diqué Ro, Anthony Roullier, Catherine Vinatier • Dramaturgie : Benoîte Bureau • Scénographie : Emmanuelle Roy • Composition musicale et sonore : Vincent Hulot • Costumes et accessoires : Alice Touvet • Vidéo : Nathalie Cabrol • Assistée de : Christophe Touche • Collaboration artistique : Cécile Zanibelli, Gaëlle Hausermann • Direction technique : Marc Labourguigne • Régie son : Sébastien Villeroy • Lumière : En cours


Production : La Part des Anges • Coproduction (en cours) : Comédie de Caen – CDN de Normandie / Théâtre de la ville / Le Volcan – scène nationale du havre / Le Bateau Feu – scène nationale de Dunkerque / Le Granit - Scène nationale de Belfort • Avec l’aide à la création du Département de la Seine-Maritime, la participation artistique du Jeune Théâtre National et le soutien du Fonds SACD théâtre • Pauline Bureau est artiste associée à la Comédie de Caen – CDN de Normandie • La Part des Anges est conventionnée par le  Ministère de la Culture / DRAC Normandie au titre du dispositif compagnies au rayonnement national et international. Elle est également conventionnée par la région Normandie