le 23 juin > 20h30

Danse

Beloved Shadows

Nach

Van van dance company

Danse

Nulle Part est un endroit

Nach

Van van dance company

Beloved Shadows © Thomas Bohl
Beloved shadows © Patrick Berger
Nulle part est un endroit © DR
Nulle part est un endroit © DR

Présentation

BELOVED SHADOWS
Étourdie par la passion — amoureuse, désirante, vivace — dans sa nouvelle création Beloved shadows, Nach embrasse et embrase l’obscurité. Entourée par ses fantômes et ses fascinations, elle convoque dans son corps ses autres vies, des femmes alliées, mères, amantes, combattantes. Son territoire est orné de miroirs comme autant de réflexions et diffractions de son désir. Il est éclairé par des néons rouges, le rouge d’une plaie ou d’un velours enveloppant. Pour Nach, ce solo est un confessionnal, un huis clos clair-obscur où peuvent se déployer ses fantômes et ses ambiguïtés. Beloved shadows, ombres bien aimées, est un face à face avec le désir, multiple, multiplié.

+


NULLE PART EST UN ENDROIT
Dans cette conférence dansée, Nach revient sur sa rencontre avec le krump : son univers codifié, sa communauté, ses battles, ses sessions freestyle... La chorégraphe y aborde les bases de la technique et, mouvements à l’appui, détaille le Stomp (frappe du pied), le Chest pop (isolation de la poitrine) et l’Arm Swing (subtil vocabulaire des mains). Une explication captivante, à la fois théorique et pratique, tout en mouvements virtuoses, se déroule alors sous nos yeux. Loin de se limiter dans sa pratique, la danseuse et chorégraphe évoque aussi son avidité pour l’exploration de territoires inconnus, cite le flamenco, le Butoh, les rituels chamaniques ou encore voodou… D'une oeuvre de Richard Baquié - dont elle s'est servie pour le titre de cette conférence - au cinéma, avec le film Rize (David Lachapelle, 2005), en passant par la poésie ou la photographie, Nach nous livre quelques-unes de ses inspirations et arrive à faire de "nulle part" son endroit. Un moment d'une grande richesse : inspirant !


 

BIOGRAPHIE
Nach rencontre le Krump à l’âge de 22 ans devant l’Opéra de Lyon après avoir vu Rize le film documentaire de David Lachapelle consacré à cette danse urbaine. La rue est sa première école.
Elle forge ensuite sa danse au fil de rencontres, avec Heddy Maalem en 2012, qui détermine son désir de développer le Krump au contact d’autres pratiques, avec Bintou Dembélé, avec Marcel Bozonnet, avec des arts traditionnels comme le Kathakali et le flamenco. Ses références se trouvent aussi du côté de la photographie (Antoine d’Agata, Francesca Woodman…), de la poésie (Sony Labou Tansi…), des arts audiovisuels, du cinéma d’essai et des musiques expérimentales.
Nach crée son premier solo Cellule en décembre 2017, puis devient artiste résidente à la Villa Kujoyama à Kyoto en 2018 (juillet-décembre).
Nach est artiste compagnonne du Centre Chorégraphique national de La Rochelle / Cie Accrorap - Direction Kader Attou. Elle est également soutenue par le CDCN Atelier de Paris au titre du Fonds FoRTE.

Séances et tarifs

Génerique

Beloved Shadows (solo) : Chorégraphie & interprétation : Nach • Musique originale : Koki Nakano • Lumière : Nicolas Barraud • Régisseur général : Vincent Hoppe • Administration, production, diffusion : MANAKIN - Lauren Boyer & Leslie Perrin  
Production : Nach Van Van Company • Coproduction (en cours) : CDCN Atelier de Paris ; L’Echangeur - CDCN Hauts-de-France ; La Place de la Danse, CDCN Toulouse - Occitane ; Centre Chorégraphique national de La Rochelle / Cie Accrorap - Direction Kader Attou ; CCN de Roubaix • Soutien : La DRAC Ile-de-France au titre de l’aide au projet ; La SACD Beaumarchais au titre de l’aide à l’écriture en danse ; Le Gymnase CDCN Hauts-de-France ; La SPEDIDAM


Nulle part est un endroit (conférence dansée) : Conception, danse, images et textes : Nach
Production : Van van dance company • Soutien : CND de Pantin et des Espaces Pluriels de Pau