Le 24 septembre 2017

Danse

Promenade choré­graphique

Ambra Senatore

CCN de Nantes

© DR
Ambra Senatore © Viola Berlanda

Présentation

Prenez le large et embarquez pour l’île d’If !

Commande du Merlan et du Centre des Monuments Nationaux, à l’occasion de la 3e édition de Monuments en mouvement - opération nationale de danse et de cirque - la Promenade chorégraphique s’inspire de l’architecture du lieu. Avec humour et légèreté, la directrice du Centre Chorégraphique National de Nantes invite le public à porter un regard nouveau sur cette prison rendue célèbre dans Le Comte de Monte-Cristo d’Alexandre Dumas.
C’est à une drôle de traversée que nous convie Ambra Senatore. Avec son univers teinté d’une ironie légère, la chorégraphe imagine une promenade s’inspirant autant des espaces du château que de la présence des spectateurs ou touristes en train de le visiter. En solo, duo, trio… les 5 danseurs invitent les visiteurs à se perdre dans les différents espaces du monument pour se retrouver, soudain, nez à nez avec eux. La chorégraphe intègre une part de hasard et de spontanéité dans cette traversée.

La danse ainsi libérée se décline en un jeu de gestes et de postures venant désamorcer la gravité du lieu. Cette Promenade chorégraphique nous amène à regarder autrement cet espace et nous rappelle la brièveté de nos vies... en comparaison des lieux qui les abritent.

Chorégraphe et performeuse italienne, Ambra Senatore est directrice du Centre chorégraphique national de Nantes depuis janvier 2016. Dans son travail, le quotidien - observé à la loupe - se décale jusqu’à ce que le geste se « fictionalise » et la dramaturgie de la danse se « théâtralise ». Au centre, si le mouvement et le corps interrogent les cadres et les limites de la narration, ils se font aussi abstraits et fondus pour jouer des disciplines et contraindre les genres assignés. Aimant les surprises et les troisième voix, Ambra Senatore recompose le réel et l’imaginaire du danseur comme du spectateur et aime à parler septième art où cadrage, détails et séquençage deviennent des outils de travail. Après avoir créé des soli, EDA-solo, Merce, Maglie ou encore Altro piccolo progetto domestico, Ambra Senatore compose des pièces de groupe pour parler du collectif et pour tisser des liens entre les êtres et les corps qui habitent son plateau : Passo (2010), A Posto (2011), John (2012), Aringa Rossa (2014), Quante Storie, et plus récemment, Pièces (2016) et Scena madre*, présentée au Festival d’Avignon 2017.

Voir, écouter et lire

Journal La Terrasse

Ambra Senatore n’a pas besoin d’artifices pour créer

Nathalie Yokel

Séances et tarifs

Génerique

Projet et chorégraphie : Ambra Senatore  • En collaboration avec : Matteo Ceccarelli, Elisa Ferrari, Giselda Ranieri, Antoine Roux-Briffaud

Production : CCN de Nantes  
Le Centre Chorégraphique National de Nantes est subventionné par l’État - Préfet de la région Pays de la Loire - Direction Régionale des Affaires Culturelles, la Ville de Nantes, la Région des Pays de La Loire et le Département de Loire-Atlantique