Conversations entre deux rives

Un projet en miroir de la création théâtrale. Une invitation à l’introspection ; un voyage vers l’altérité.

© DR

Conversations entre deux rives est l’autre facette du spectacle Mémoires Invisibles. Paul Nguyen -  comédien et metteur en scène du collectif La Palmera, a proposé, en collaboration avec LE ZEF, une action culturelle en miroir de la création théâtrale.

Le désir de Paul : rendre visible et mettre en lumière les visages et les voix de l’ombre. Il a souhaité apporter des témoignages de personnes ayant un rapport proche et/ou lointain avec le Vietnam, pour donner à voir et à entendre ce que l’histoire personnelle appelle en chacun de nous.

Pour cela, deux médiums privilégiés ont été convoqués : la parole et la photographie. La parole, d’une part, pour sa dimension libératrice, évocatrice ; sa capacité à raconter, à donner vie, à rendre vivant. La photographie : un objet artistique choisi pour sa symbolique forte : celle du souvenir, de la mémoire qui garde une trace, révèle des éléments sans paroles, porte un mystère et donne des indices, tout en restant figée.

LE ZEF propose ainsi, un parcours visuel composé de portraits photos, accompagné de pastilles sonores, que le public pourra prendre le temps de découvrir avant et après le spectacle.

Conversations entre deux rives s’est construit Au fil de l’autre dans une dimension introspective, où la place de l’être est essentielle mais qui se veut aussi - et c’est là sa force - en connexion avec l’autre, dans sa diversité. Une démarche en résonance avec les valeurs d’ouverture ; de présence et de partage, chères au ZEF. Des axes forts qui se sont incarnés, en filigrane, tout au long du projet.

 

LES ÉTAPES DU PROJET :

  • Temps de la recherche des participants - janvier/février 2021
  • Première rencontre - mars 2021. Paul a rencontré chacun des participants pour accueillir la parole. Il a été l’écoutant privilégié de ces récits de soi. Parler de son histoire personnelle implique de dévoiler des éléments intimes; de se mettre à nu. La parole devient ici le moyen de faire remonter à la surface, les traumas, les souvenirs, les émotions; d’interroger et d’établir des liens entre le passé et le présent ; le présent et le futur.
  • Deuxième rencontre - juin/juillet 2021. Dans une seconde étape, chacun des participants a pu choisir un lieu qu’il affectionne et qui évoque pour lui le Vietnam dans Marseille. Un portrait photographique a été réalisé à cette occasion, avec l’aide de Mathieu Do Duc, participant et photographe.  
  • Troisième temps - juin 2021. L’occasion d’assister à un extrait en avant-première du spectacle Mémoires invisibles et de partager un repas dans les jardins de la Gare Franche, avec l’ensemble des participants et l’équipe artistique de la Palmera. 

Entre le Vietnam et Marseille, LE ZEF est allé à la rencontre de la communauté vietnamienne. De l’épicerie Tam-ky située dans le quartier vivant et multiculturel de Noailles en passant par des lieux magiques et spirituels comme la Pagode « Truc Lam », LE ZEF s’est ouvert à des espaces nouveaux qui l’ont amené à être au plus près de cette communauté. L’occasion de se saisir de l’histoire complexe du Vietnam, de découvrir ou de redécouvrir sa culture, ses traditions et surtout de voyager. Voyager à travers l’autre, son vécu, son histoire personnelle et familiale… De voyager en soi, car bien souvent, le destin de l’autre n’est pas si différent du sien et les histoires personnelles et collectives tout comme les émotions sont partageables et trouvent des points de résonances, des croisements en nous-même. 

Nous avons échangé et rencontré des personnes de différents horizons, présentes çà et là à Marseille, pour aboutir à 11 participants de 24 à 70 ans.

Rendez-vous les 14 et 15 octobre pour assister à Mémoires Invisibles et Conversations entre deux rives, au ZEF - Gare Franche, et découvrir l’ensemble des témoignages et voyager au Vietnam depuis Marseille.

les rendez-vous