du 22 au 23 mars 2022

Théâtre

Dans ma chambre Épisode 3

Arnaud Saury

Mathieu Ma Fille Foundation

© Cyrille Weiner

Présentation

Fictions sonores et circassiennes sur scène et pour les ondes (le son du cirque en quelque sorte)

Arnaud Saury vient compléter sa série de « performances domestiques » qui se déclinent autour d’un même espace : la chambre. Non pas la chambre-carcan aux murs étouffants, mais plutôt la chambre-caisse de résonance, qui sert à concocter la matière foisonnante de ce troisième épisode. Fiction sonore, art radiophonique, comédie et cirque pour les ondes : le lieu clos et intime est ici transformé en studio d’enregistrement pirate. Un programme est réalisé et diffusé en direct sur la bande FM, avec la participation du public et d’un invité musical surprise, issu de la scène locale. L’émission revient sur l’épisode 2 et la naissance du désopilant mais très singulier duo présent sous nos yeux et formé par Arnaud Saury lui-même et Manuel Coursin. Une histoire de thérapie conjugale, en marge d’un concours de lancer de haches doubles et de tomahawks sur la côte d’Émeraude. L’aventure foutraque et inédite d’un cirque sans corps, qui charme par son humour décalé et son inventivité géniale.


LE PROJET

Dans ma chambre est une série de performances domestiques qui partagent toutes une même scénographie. Dans notre histoire la chambre retrouve l’usage que pouvait en faire le roi Soleil mais avec bien moins d’apparat cela va sans dire.

Le premier épisode donne libre court à Faissal El Assia. Un portrait quelque peu bavard et insolite de ce jeune danseur marocain. Dans cette chambre, Faissal ne fait pas autre chose que ce qu’il fait parfois dans la sienne, c’est à dire danser. Faute de n’avoir le plus souvent d’autre espace sous la main. Il faut bien faire avec. Passer de chambre en chambre comme si de rien n’était.

Le second épisode réunit l’artiste de cirque Edouard Peurichard et le comédien Arnaud Saury avec la contrainte de devoir partager leur propre pratique pourtant distincte. Bref, nous retrouvons ici un principe de transdisciplinarité cher à Mathieu Ma Fille Foundation depuis quatre ans (Dad is Dead et Manifeste). De la parlotte et des agrès. L’enjeu d’Edouard et d’Arnaud n’est autre cette fois-ci, que de créer un club de lancer de couteaux dans la seconde ville de France. 

Pour ce troisième volet la chambre s’apprête à héberger un studio d’enregistrement. Un studio radio. On y reste enfermé avec une poignée d’invités. En direct et en public si tant est que l’assistance puisse ou veuille bien se déplacer. Nous n’oublions pas par ailleurs qu’une émission radiophonique peut tout aussi bien avoir trait à un programme spécifique ou au simple fait d’émettre des ondes radio… Notre projet pirate compte bien user de ce double sens.

 


BIOGRAPHIE

Arnaud Saury est issu de la deuxième promotion de l’école du TNB (Rennes). Il travaille par la suite avec les metteurs en scène Matthias Langhoff et Jean-Luc Terrade. Il occupe pendant 6 ans un tiers-temps de danseur atypique au sein de La Zouze (Marseille). Il rejoint le groupe de travail Humanus Gruppo (Rennes) puis travaille avec Nicolas Frize sur La Danse des Traductions. Collabore avec Mireille Guerre et Raffaella Giordano, Suzanne Joubert et Marie Vayssière (Show Room). Regard extérieur avec le groupe Impérial Orphéon (Gala), Olivier Debelhoir (L’Ouest loin)… Il est membre fondateur de Mathieu Ma Fille Foundation (Marseille) et initie dans la foulée l’écriture de projets transdisciplinaires et collectifs, I’m a Love Result en 2012, puis le cycle Mémoires du Grand Nord, En dépit de la distance qui nous sépare, Dad is Dead, Manifeste (nous n’avons plus d’histoire à raconter), Dans ma chambre – Épisodes 1 & 2.

 

Séances et tarifs