du 27 au 28 mai 2021

Théâtre

Sécurilif ou comment l’idéal de la gestion des risques s’oppose à la jouissance secrète de la calamité

Marguerite Bordat et Pierre Meunier

Cie La Belle Meunière

© Jean-Pierre Estournet
© Jean-Pierre Estournet
© Jean-Pierre Estournet
© Jean-Pierre Estournet
© Jean-Pierre Estournet
© Jean-Pierre Estournet

Présentation

La vie c'est risqué. Heureusement, il existe aujourd'hui des remèdes fiables et homologués pour ne pas succomber à la panique. L'entreprise SÉCURILIF© se charge d'en démontrer l'efficacité en vous présentant ses inventions à l'occasion d'une soirée dédiée à la rassurance. Sur le plateau, deux femmes et un homme proposent différents exercices pratiques destinés à dompter les craintes. Ils déploient un panel de dispositifs tous plus burlesques les uns que les autres - cages-prisons protectrices, armure plastifiée - dans une succession de scènes qui empruntent autant à la danse qu’au cirque... Tout est bon pour mettre à l'épreuve les corps fragiles dans une bataille délirante contre la matière qui leur fait face. De quoi avons-nous peur au point de nous empêcher de vivre ? Comme à leur habitude, Pierre Meunier et Marguerite Bordat expérimentent hors des sentiers battus et n'hésitent pas à se jeter dans l'inconnu pour bousculer avec malice notre attrait pour la catastrophe mais aussi notre soumission absurde au principe de sécurité. Un régal d'audace et d'inventivité. Une réflexion salutaire à l'heure de l'état d'urgence !


Pierre Meunier débute au Nouveau Cirque de Paris avec Pierre Etaix et Annie Fratellini, puis chez Zingaro, avant de rejoindre la Volière Dromesko . Il fut également acteur dans les spectacles de François Tanguy, Matthias Langohff, Jean-Pierre Wenzel ou Joël Pommerat. Poète, dont le parcours traverse le cirque, le théâtre et le cinéma, il fabrique des spectacles où se mêlent avec humour installation plastique et métaphores scientifiques. Auteur et metteur en scène, il nourrit ses recherches de rencontres avec des chercheurs et des philosophes. Son travail intègre le mouvement et la matière brute, agissant comme partenaires principaux, agents poétiques et provocateurs servant à exprimer une relation au monde. Il créé ainsi L'Homme de plein vent (1996), Le Chant du ressort (1999), Le Tas (2002), Au milieu du désordre (2004), Les Egarés (2007), Sexamor (2009), Du fond des gorges (2012), puis Molin-Molette (2014), son premier spectacle Jeune Public suivi en 2015 par Badavlan, méditation légère sur les lois de la pesanteur.

Scénographe et plasticienne, Marguerite Bordat s’engage très tôt dans une importante collaboration avec Joël Pommerat, auprès de qui elle forge sa sensibilité à la scène et à toutes ses composantes. Après une décennie de travail et de créations, elle s’éloigne de la compagnie Louis Brouillard pour initier d’autres projets, d’autres expériences scéniques, notamment avec Bérangère Vantussoavec qui elle partage le désir d’aller vers un théâtre hybride, au croisement des arts plastiques et du théâtre.Toujours plus attirée par des tentatives de renouvellement de la forme théâtrale, elle privilégie des collaborations avec des auteurs ou des metteurs en scène, qui comme elle, sont attachés à la dimension de recherche, de mise en danger, de réinvention. Les espaces scéniques qu’elle invente, résultent le plus souvent d’une démarche qui tente d’être au plus près du travail de plateau.
 
Ensemble ils ont imaginé et créé Forbidden di sporgersi au Festival d’Avignon 2015, Zerstorüng, avec les élèves de l’Ecole de marionnettes de l’Université de Stuttgart, Buffet à vif, présenté en juin 2015 au théâtre de la Bastille, La Vase, crée en novembre 2017 à la Comédie de Clermont Ferrand et dernièrement Sécurilif © créé en janvier 2019 au Théâtre des Ilets – CDN de Montluçon.

Voir, écouter et lire

Janvier 2020

L’école des lettres

Un spectacle réjouissant, une farce tragi-burlesque qui étonne et détonne, qui grince

Philippe Leclerq

Février 2020

En attendant Nadeau

Une pièce aux forts accents burlesques, le duo Meunier-Bordat met en scène la surenchère fatale du principe de sécurité (…) un appel au plaisir d’oser éminemment libérateur.

Pauline Hachette

Séances et tarifs

Autour du spectacle

Jeudi 27 mai

Théâtre

Rencontre à l’issue de la représentation

Génerique

Une création de : Marguerite Bordat et Pierre Meunier • Textes de : Pierre Meunier • Avec : Sarah Cosset, Bastien Crinon et Valérie Schwarcz • Création lumière : Bruno Goubert assisté de Morgan Romagny • Création sonore : Hans Kunze en collaboration avec Géraldine Foucault • Construction :Florian Méneret, Jeff Perlicius, Morgan Romagny • Fabrication du bubble man : Camille Lamy • Régie générale et régie lumière : Florian Méneret • Régie son : Hans Kunze


Production : la Belle Meunière • Coproduction : Théâtre des Ilets – CDN de Montluçon, Théâtre de Lorient – CDN, Culture Commune – Scène nationale du Bassin minier du Pas-de-Calais•La compagnie la belle Meunière est conventionnée par le Ministère de la Culture - DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, le Conseil Régional Auvergne Rhône-Alpes et le Conseil Départemental de l'Allier• Pierre Meunier et Marguerite Bordat sont artistes-compagnons de Culture Commune depuis 2015 • Pierre Meunier est auteur associé au Théâtre des Ilets, Centre dramatique national de Montluçon