Le 29 mai à 20h30

Théâtre

Dans le ventre des frigos

Avec les auteurs : Arnaud Cathrine, Gauz, Capucine et Simon Johannin, Florent Marchet, Tiffany Tavernier, Cédric Fabre

Mise en scène : ildi ! eldi et photographies & vidéo : Pierre Morales

© Pierre Morales
© DR

Présentation

Le festival de frictions littéraires Oh les beaux jours ! revient au Merlan avec une soirée inaugurale des plus rafraîchissantes… Adepte des croisements inédits, et après avoir ouvert les portes de la littérature aux vestiaires de foot ou aux coulisses de l'amour au cinéma, ce sont les portes de nos frigos qu’il compte bien dégivrer cette année !

Livrant son contenu à l'imagination d’écrivains curieux, des habitants de Marseille ont accepté d’ouvrir leur réfrigérateur : appareil standardisé, présent dans chaque cuisine française depuis les années 1960, il abrite pourtant bien des secrets… Miroir de nos pratiques alimentaires, révélateur de nos contradictions et de notre rapport à la société de consommation, le frigo fait partie des objets intimes. Sur scène, six auteurs nous font le récit gourmand de leur immersion dans les clayettes et les bacs à légumes, entre histoires personnelles et fictions ménagères... sous la houlette du collectif ildi ! eldi.

 


 

+++ à 19h > La fabrique des jeunes auteurs ⎥ rencontre animée par Benoît Virot

± 50min / en entrée libre dans le hall du théâtre

Depuis quelques années, l’éditeur Benoît Virot publie avec talent traductions et rééditions, romans graphiques et littérature française contemporaine dans la maison qu’il a créée, Le Nouvel Attila. « L’éditeur qui met du sang dans son vin », comme il se définit lui-même, reçoit chaque semaine des dizaines de manuscrits qu’il ausculte avec une grande attention. Aussi, prodigue-t-il aux candidats à la publication quelques conseils avisés (par exemple celui d’envoyer quelques douceurs en pièces jointes : friandises, saucisson, olives, spécialités régionales…)

Ce sont ces conseils, et bien d’autres – plus sérieux ! – qu’il a transmis tout au long de l’année avec générosité à des étudiants en création littéraire et métiers du livre, qui se sont mis dans la peau d’auteurs mais aussi d’éditeurs. Ensemble, ils nous invitent à pénétrer dans la grande fabrique de l’écriture et dans la belle machine de l’édition indépendante.

En ce soir d’ouverture d’un festival littéraire, quoi de plus stimulant que de s’immiscer dans les face-à-face légendaires qui unissent auteurs et éditeurs depuis que ces métiers existent ? Le principe est simple : des apprentis-auteurs ont soumis leurs manuscrits et leurs journaux d’écriture aux regards affûtés d’éditeurs en herbe, qui y réagissent devant nous.

Cette année, les étudiants ont été invités à écrire sur São Tomé et Principe, un État insulaire situé au large du Gabon, près de l’équateur. Le résultat de cette expérience littéraire se nomme Amertumes, un recueil de nouvelles qui porte un regard singulier sur cet archipel et ses habitants. Publié à l’occasion du festival, il est présenté au détour d’une masterclass, qui nous plonge sans fard dans les coulisses de l’édition !

 

En partenariat avec Aix-Marseille Université (AMU)

 

 

 

Séances et tarifs

Génerique

Créé en mai 2017, Oh les beaux jours ! est un festival ouvert à tous qui entend faire découvrir la littérature autrement en la faisant dialoguer avec la musique, la bande dessinée, le cinéma, la photographie, les sciences humaines et les sciences dures, le sport, les grands sujets de société…

Pendant 6 jours, une programmation riche et foisonnante se déploie à travers des propositions multiformes : rencontres, grands entretiens, lectures sur scène, projections, performances, concerts dessinés, lectures musicales, conférences-spectacles, interventions dans l’espace public, séances de signature, ateliers participatifs… Des « frictions littéraires » – sous-titre du festival – qui tentent de renouveler les formes en s’adressant à des publics très divers.