du 03 au 06 mai 2023

Théâtre

ADN Histoires de familles

Linda Blanchet

Cie Hanna R

sur un texte de Faustine Noguès et Linda Blanchet

© P. Manez
© P.Manez

Présentation

Parmi les créatrices singulières du théâtre contemporain, Linda Blanchet se démarque par son travail documentaire et son attachement à l’autofiction. Munie de tests ADN, elle poursuit ici son travail initié avec Le voyage de Miriam Frisch sur la construction fragile et perméable de l’identité́.

Où commence mon histoire personnelle ?  Pour cette nouvelle création, Linda Blanchet a proposé à son équipe une expérience singulière : quatre interprètes ont accepté de faire un test ADN "récréatif", permettant de découvrir ses origines, et de confronter les résultats à leurs propres histoires familiales. Mon ADN, sorte de carte d’identité objective, peut-il bouleverser mon sentiment d’identité ? Dans cette pièce en deux parties, le public, d’abord divisé en groupes puis réuni en un lieu unique, est invité à être un témoin privilégié de l’aventure partagée avec humour par les comédiens. Quelles seront les dissonances entre la parole de la science et les récits transmis ? ADN/histoires de familles est le lieu d’une rencontre forte avec ce qui nous est le plus personnel : la famille.

 


Note d’intention  
« En 2017, pour mon anniversaire, mon frère m’a offert un test ADN « récréatif ». Je ne sais pas pourquoi mais le test est toujours là où je l’ai rangé il y a 5 ans, dans un tiroir de mon bureau. Un peu lâchement, j’ai proposé à mes comédien.ne.s de faire ce fameux test et de confronter les résultats à leurs histoires familiales. J’ai aussi demandé à l’autrice Faustine Noguès d’écrire à partir de cette expérience. Mon ADN, sorte de carte d’identité objective, peut-il bouleverser mon sentiment d’identité et le récit que je fais de mon histoire ? Peut-il révéler ce que je n’arrive pas à dire de moi-même ? »  Linda Blanchet


Linda Blanchet est diplômée de l’Université de Berkeley (Californie) et de l’université de Paris-Nanterre en mise en scène et dramaturgie. Elle intègre en 2018 l’atelier documentaire de la FEMIS. Après avoir été artiste accompagnée par le Théâtre National de Nice, elle fait partie depuis 2020 de la Bande des artistes associés au ZEF - scène nationale de Marseille et est accompagnée par le Théâtre Joliette – scene conventionnée art et création. 
Elle s’intéresse à l’autofiction et au récit de soi au théâtre. Ses projets utilisent souvent des matériaux documentaires et brouillent la frontière entre fiction et réalité. 
En 2017, elle dirige et coécrit Le voyage de Miriam Frisch à partir de l’histoire d’une jeune allemande partie en kibboutz pour se réapproprier son histoire. Cette pièce est jouée soixante-dix fois en France et à l’étranger. En 2019, elle crée Killing robots à partir d’une enquête sur les derniers jours de hitchBot, robot autostoppeur retrouvé démembré à Philadelphie, joué une trentaine de fois en France. 
Elle est régulièrement chargée de cours à l’Université (Nanterre, Paris 8, Nice, Lyon…) et en école (ERACM). Elle collabore depuis 2013 sur plusieurs pieces du metteur en scene David Lescot. 


 

Génerique

Écriture : Linda Blanchet et Faustine Noguès • Avec : Calypso Baquey, Cyril Texier, Maxime Tshibangu, Angélique Zaini • Collaboration à la scénographie : Karin Holmström


  Production – diffusion : Marie Leroy • Production : Compagnie Hanna R. • Coproduction : LE ZEF - scène nationale de Marseille, Théâtre Joliette - scène conventionée art et création (en cours) • Résidences et soutiens : Théâtre Joliette - scène conventionnée art et création, LE ZEF - scène nationale de Marseille, Théâtre de Fontblanche – Vitrolles, Théâtre de Privas (en cours)

On vous suggère