mardi 11 mai

Musique

Chassol Ludi

© Flavien Prioreau
© Flavien Prioreau 

Présentation

Christophe Chassol, compositeur et fils de saxophoniste, roule sa bosse avec l’assurance d’un prestidigitateur de sons sur le devant de la scène musicale internationale. Après de nombreuses et prestigieuses collaborations (Sébastien Tellier, Frank Ocean), il continue de sublimer le réel avec des compositions musicales dont lui seul a le secret.

Embrassant de multiples influences jazz, ses morceaux naissent - pour la plupart - d’instants capturés du quotidien. Car Chassol filme ce qu’il voit, ce qu’il entend et triture la matière d’une main de maître pour faire de sa musique une distillation harmonique entêtante et addictive. Lui, vit sa musique comme un jeu : Ludi, son dernier album inspiré d’un roman d’Herman Hesse, est un jeu de maniement du réel et des sons, des instruments et des mots, des idées et des sensations…

Voir Chassol sur scène, c’est vivre la musique avec tous les sens : on ne peut alors s’empêcher de se laisser porter par cette ballade frénétique et expérimentale, à la lisière entre spectacle, film et concert. Nul doute que vous vous souviendrez de ce Ludi magister. 

 


BIOGRAPHIE


Né en 1976, Chassol a découvert la musique à l'âge de quatre ans. Fils d'un père amateur saxophoniste, ce "black kid" a rejoint le Conservatoire alors que d'autres rejoignaient l'armée. Il y passera seize ans, débutant par l'apprentissage de l'harmonie, des gammes et de la mélodie. Traumatisé très tôt par la bande originale du film « La Tour Infernale », le jeune Chassol a vite compris qu'il ne publierait pas son premier album à 20 ans. Non, en effet, son ambition initiale était de composer pour le cinéma, unissant secrètement son et image afin de produire une musique de film d'une grande élégance dans la tradition de Jerry Goldsmith, Michel Magne et Quincy Jones, entre autres.
Au milieu des années 90, Chassol s’est dirigé vers les salles sombres des cinémas, il y passera quinze ans de composition pour le grand écran, la télévision et la publicité.


Entre 1994 et 2002, Chassol trouve le temps de devenir chef d'orchestre, puis découvre le monde de la musique pop tout en accompagnant Phoenix et Sébastien Tellier. Le jeune double de Jean-Michel Basquiat réalise les arragements sur Politic (2004).
« Je suis un musicien qui crée une musique sérieuse et accessible dans un format de musique pop », explique Chassol afin de se sortir des marchés de niche dans les ghettos, où tant d'autres se prélassent. Disciple de l’école de musique minimaliste (Steve Reich, John Adams) et passionné de culture pop, ce parisien adore sortir des sentiers battus, comme le montrent ses « ultrascores » (composés sur la base des éléments sonores d'un film) pour Nola Chérie (qui accompagne ce premier disque “X-Pianos” en tant que supplément DVD), Indiamore (son deuxième projet DVD/CD) ou Big Sun (2015) et Ludi (2019).

Voir, écouter et lire

Chassol - Rollercoaster Pt.1 & 2

Chassol - Les Anneaux de Saturne

France culture

13 mars 2020

FranceTV info

Avec Ludi, le travail ambitieux de cet aventurier du son parvient à maturité. Re-création (récréation?) du réel puissamment inspirante, cette oeuvre nous apparaît comme une ode à la vie lumineuse, extraordinairement contagieuse.

Séances et tarifs

On vous suggère